CANADIEN SHORTHORNS

HISTOIRE DE LA RACE

killearn_max_juggler_1949.jpg

Il y a plus de 225 ans, dans le comté de Durham, au nord-est de l’Angleterre, la race Shorthorn a vu le jour. Un certain Monsieur Colling a sélectionné un taureau lors d’une vente et l’a accouplé avec la vache coûteuse que son frère venait d’acquérir et qui s’appelait « Duchesse ». La progéniture était à la base d’une nouvelle race dotée de nombreux traits recherchés : une ossature plus forte, un caractère docile, des qualités maternelles supérieures et la production de quantités de lait supérieures à la moyenne. À mesure que la race se développait dans la vallée de la Tees, la réputation du bétail s’est répandue et l’Écosse est devenue la destination d’un grand nombre de ces animaux. On dit que les principales exportations de l’Écosse sont le Scotch Whiskey, les Clydesdales et les Shorthorns.

 

La première Shorthorn est arrivée au Canada en 1831 en provenance de l’État de New York. À cette époque, les Shorthorns d’Amérique du Nord étaient inscrits au livre généalogique Coates, le registre britannique des bovins de boucherie de race pure. Le livre généalogique canadien pour les Shorthorns a été créé et publié en 1867. Pour pouvoir être inscrit au livre généalogique canadien, un animal devait avoir quatre générations d’ascendance Shorthorn documentées, soit les mêmes critères que celles du livre généalogique Coates.

 

La première société Shorthorn au Canada a été créée en 1886 et s’appelait la Dominion Shorthorn Breeders Association. Après quelques changements de nom et de champ d’action, la Société Canadienne Shorthorn actuelle a été créée en 1950 et existe encore aujourd’hui.

De 1977 à 2004, les bovins de race Lincoln Red étaient inscrits dans le livre généalogique de la Société Canadienne Shorthorn. Après 2004, les bovins Lincoln Red n’ont été enregistrés que dans leur propre registre. La progéniture d’un parent Lincoln Red enregistré dans le livre généalogique de la Société Canadienne Shorthorn avant 2004 peut être enregistrée dans le livre généalogique de la Société Canadienne Shorthorn si tous les critères d’admissibilité à l’enregistrement sont respectés.

 

Les Shorthorns Laitiers (aussi appelés Shorthorns à deux fins) ont été enregistrés dans le livre généalogique de la Société Canadienne Shorthorn jusqu’en 2000 et affichaient un « D » dans leur numéro d’enregistrement. En 2000, un registre distinct a été créé au sein du registre de la Société Canadienne Shorthorn pour les Shorthorns Laitiers. À compter de 2009, tous les animaux Shorthorn Laitier inscrits au livre généalogique de la Société Canadienne Shorthorn entre 2000 et 2009 ont été retirés et transférés au livre généalogique de la Canadian Milking Shorthorn Society.

robbins.jpg

About the CSA

The Canadian Shorthorn Association is dedicated to serving breeders and enthusiasts across Canada.